Radar de stop

Après les radars en postes fixes, les radars de feu, les radars embarqués dans des véhicules banalisés, les radars de chantier, les cabines de leurre, un radar de nouvelle génération arrive.

Il détecte les véhicules qui ne respectent pas l’arrêt au stop. Une caméra enregistre alors la scène, un agent de police visionnant à distance les vidéos constate ou non l’infraction, et dresse le PV.

Ce type de dispositif comprend une caméra installée en hauteur et un système de lecture automatique des plaques d’immatriculation (LAPI). Grâce à des algorithmes de reconnaissance de mouvement, l’absence d’arrêt au stop du véhicule déclenche l’enregistrement d’une vidéo, envoyée vers un poste de surveillance. Après lecture de ces séquences, l’agent des forces de l’ordre juge de l’infraction et rédige un PV électronique avec une amende de 135 € (90 € minorée) et un retrait de 4 points. En fait, il s’agit du principe de la vidéo verbalisation avec une part intelligente qui élimine toutes les scènes sans infraction et ne retient que celles qui sont potentiellement verbalisables. Ainsi, le filtrage diminue grandement le travail des policiers. .

Avec le relâchement des comportements routiers et la hausse de la mortalité routière ces deux dernières années, dont le non-respect des priorités est la 3ème cause de mortalité (14% des accidents mortels), ce radar s’inscrit dans le programme gouvernemental d’endiguement de la délinquance routière. Cependant, avec ce dispositif les conducteurs ne sont pas interpellés et encore moins confronter à leur responsabilité… Ils reçoivent leur amende par courrier sans s’être aperçu de leur infraction. .

Pour conclure, n’oublions pas que les radars fixes rapportent 600 millions d’euros par an à l’Etat dont un tiers est alloué à la rénovation du parc et à l’entretien des radars. Un second tiers est destiné à la rénovation des routes et le dernier tiers aux collectivités territoriales.
Alors dispositif de sécurité routière ou rendement financier ? Telle est la question, nous pourrons y répondre qu’en fonction de l’implantation de ces radars….

Il est à noter que ce système permet également de traquer le refus de priorité à un piéton sur un passage protégé, donc un nouveau radar est dans les tuyaux….

Visitez la Galerie