Mondial de l’Auto 2016 : Ferrari 5 modèles exclusifs pour ses 70 ans

Pour célébrer son anniversaire, le constructeur au cheval cabré a voulu impressionner avec son stand, et bien cette quête est accomplie avec brio. Ferrari fêtera ses 70 ans l’année prochaine, mais le constructeur italien a profité de l’édition 2016 du Mondial de l’Automobile de Paris, pour divulguer 5 supercars exclusives, des futures séries limitées, aux côtés de la LaFerrari Aperta.

Modèles d’exception

La section recherche, créativité et originalité de Ferrari, nommée Tailor-Made, a pour l’occasion, élaboré 70 voitures, apprêtées avec des finitions spécifiques, sur les 5 modèles de la gamme actuelle. Ce qui donne naissance à 350 automobiles maximum se basant sur les Ferrari California T, 488 GTB, 488 Spider, F12berlinetta et GTC4Lusso. Ces modèles d’exception ont pour particularité de s’inspirer d’automobiles emblématiques ayant marquées l’histoire de Ferrari. Ces italiennes arboreront, au niveau du train arrière, le logo 70ème anniversaire (1947-2017) spécialement désigné pour l’occasion et une plaque certifiant l’origine du véhicule dans l’habitacle.

Découvrez ci-dessous la description des différentes supercars exposées sur le stand du constructeur.

F12berlinetta “Stirling”

On retrouve tout d’abord, la Ferrari F12berlinetta “Stirling” qui s’exhibe une livrée Blu Scuro, accompagnée d’une bande blanche horizontale sur le devant du capot et de numéros de course rond sur les portières. Ce modèle rend hommage au pilote Stirling Moss, considéré comme l’un des plus grands pilotes de l’histoire en Formule 1, et à sa Ferrari 250 GT Berlinetta SWB. C’est avec ce modèle que le pilote a remporté, entre autres, la première place au Tourist Trophy, sur le circuit de Goodwood, en 1961.

 

 

488 GTB “Schumacher”

Un autres modèle hommage est présent sur le stand Ferrari, il s’agit de la 488 GTB “Schumacher”. Cette version s’inspire de la monoplace F2003-GA qui a permis à Michael Schumacher, emblématique pilote de la Scuderia Ferrari F1 Team, de remporter son 6ème titre de champion du monde en 2003. Moins extravagante extérieurement que ces congénères, cette 488 reçoit la livrée rouge, Rosso Corsa, traditionnel de la marque italienne ainsi que deux bandes blanches central sur le toit. Les bas de caisse de la voiture sont aussi recouverts de bandes blanches.

 

 

488 Spider “Green Jewel” & “White Spider”

De plus, étaient présentes sur le stand au cheval cabré deux 488 Spider, déclinées en deux versions anniversaires. La première, nommée “Green Jewel”, rappelle l’apparence verte de la Ferrari 365 P2, engagée par l’écurie David Piper Auto Racing. Les jantes de ce bolide d’exception reçoivent une couleur dorée et, petite particularité pour l’intérieur, le siège conducteur est paré de cuir rouge contre du noir pour le siège passager. La seconde “White Spider” fait renaître la 375 MM, carrossée par Pininfarina S.p.A. en 1953. Elle accueille un voile blanc sur lequel cavale deux bandes bleues en position centrale.

 

 

California T “Steve McQueen”

Enfin, on trouve une Ferrari California T, baptisée “Steve McQueen”, en référence à la 250 GT Berlinetta Lusso (1963) du célèbre acteur, que sa femme Neile Adams lui avait offerte. Cet exemplaire anniversaire reçoit une teinte spécifique brune métallisée avec un intérieur en cuir beige.

 

 

Hypercar décapotable

Mais, on ne peut présenter le stand Ferrari sans parler de la vertigineuse hypercar LaFerrari Aperta. Après le coupé, le constructeur italien élargit sa gamme avec une version cabriolet, la Ferrari LaFerrari laisse tomber le haut. Le toit laisse place à un hardtop en carbone ou une toile souple. De légers changements au niveau de la carrosserie ont aussi été opérés, afin d’optimiser l’aérodynamisme et de garantir une rigidité suffisante à cette machine de guerre. Au niveau motorisation, aucun changement, on retrouve toujours le V12 6,3L de 800 ch couplé à un moteur électrique de 120 kw, soit 163 ch pour un total de 963 ch. De même pour les performances de cette décapotable extrême, elles restent inchangées, le 0 à 100 km/h est atomisé en moins de 3s, le 0 à 200 km/h en moins de 7s et le 0 à 300 km/h s’effectue en 15s, pour atteindre une vitesse maximale de 350km/h. Malheureusement, la LaFerrari Aperta est limitée à 209 exemplaires, dont 9 réservés au constructeur italien pour les événements liés au 70ème anniversaire. Les heureux propriétaires (dont 2 en France) ont en plus été choisi par Ferrari, ce qui a provoqué chez certains des mécontentements.

 

 

Prix LaFerrari

Toutefois, pour rouler cheveux au vent, il leurs a fallu débourser 1,8 millions d’euros…

 

Visitez la Galerie