McLaren MSO HS

Depuis quelques mois le constructeur britannique, connu pour ces voitures de sport d’élite aux détails aérodynamiques très marqués, fait parler de lui sur le possible développement d’une version plus radicale de la McLaren 675LT.

McLaren Special Operations

Et bien, cette rumeur se confirme par la publication d’images fuitées du bolide sur la toile. Ce nouveau modèle vient rejoindre la gamme Super Series de McLaren, gamme moyenne du constructeur incluant déjà les 675LT et 650S, sous le nom de MSO HS et non 688 HS comme les murmures le laissaient penser. D’où vient ce nom me direz-vous ? MSO sont les initiales de McLaren Special Operations, la division de personnalisation en charge de réaliser les désirs les plus fous des futurs possesseurs de McLaren, ainsi que la conception d’édition limitée ou de modèles uniques, depuis 2011.

Extérieur aérodynamique

La MSO HS, version spéciale de la 675LT, a entièrement été revue au niveau aérodynamisme. Impossible de passer à côté de ce nouveau pack aéro qui lui donne un aspect beaucoup plus agressif que sa petite soeur. On retrouve donc deux flaps en carbone sur le bouclier avant, similaires à ceux de la P1 GTR, une prise d’air sur le toit et pour parfaire le tout, un architectural aileron arrière. Celui-ci possède une partie amovible, servant d’aérofrein sur de gros freinage et peut être réglé électroniquement selon les besoins. La nouvelle monture aérodynamique de la McLaren MSO HS lui permet de procurer un appui de 220 kg à 240 km/h.

 

 

Overdose de carbone

La nouvelle McLaren s’est aussi vue offerte une cure minceur, avec un gain de 40 kg sur la balance, pour côtoyer les 1200 kg. Cette perte de poids s’explique par l’utilisation massive de carbone pour les éléments aérodynamiques, déjà présents sur la 675LT. Le verre du pare brise a été modifié par le composant le plus léger qu’ait pu développer McLaren Special Operations et la vitre, laissant apparaître le monstrueux V8, est en polycarbonate.

Intérieur racing

Côté habitacle, entièrement personnalisable par le client, là aussi tout a été pensé pour gagner du poids. La McLaren MSO HS se voit équipée des sièges carbones de la P1, lui faisant gagner 15 kg, avec en option un revêtement en alcantara permettant un gain supplémentaire de 3,5 kg. Aussi, les boutons de l’aération ont été supprimés, au bénéfice d’un contrôle sur l’écran tactile de la console centrale, elle aussi, en fibre de carbone. Petite nouveauté, surtout pour les futurs pilotes en herbe de la McLaren, elle est pourvue d’un système de télémétrie évolué, semblable à celui utilisé en F1, et de trois caméras reliées à l’écran tactile. On compte deux caméras, une dans chaque bouclier, et la dernière dans l’habitacle, dirigée vers la piste. Ces systèmes embarqués permettront aux propriétaires d’analyser leur temps au tour, ou tout simplement de parfaire leur créneau.

 

 

Motorisation

Le moteur V8 biturbo 3,8l a pris une dose de testostérone pour atteindre les 688 ch soit un gain de 13 ch par rapport à sa petite soeur. Le couple maximal reste le même 700 Nm. Cependant, le moteur de MSO HS se voit équipé d’un nouveau silencieux en titane, améliorant la performance et la sonorité de la bête. Pour accentuer le côté sportif et se marier avec le style racé de la McLaren, les sorties d’échappement en position centrale sont noires.

Prix de la McLaren MSO HS

Malheureusement, la McLaren MSO HS ne sera produite qu’à 25 exemplaires et bien entendu, ils sont déjà tous réservés. Le prix n’a pas été révélé, mais sachant que la 675LT avoisine les 310 000 €, cela nous laisse une petite idée de celui-ci. Sans compter que le prix peut varier en fonction des options de personnalisation choisies par les clients privilégiés de la marque, on imagine la barre des 350 000 € dépassée.

 


Visitez la Galerie