Kia Stinger GT : la surprise du constructeur coréen à Detroit

Lors du salon de Detroit 2017, Kia frappe un grand coup en présentant la Stinger GT : première berline prenium de la marque coréenne.

Une sportivité marquée

Avec ses faux airs de grand coupé, la Stinger GT en impose. Elle s’inspire grandement du concept-car Kia GT, présentée en 2011. Sa ligne de toit n’est pas sans rappeler une certaine Audi A7 sportback. Avec ses 4,83 m de long, elle a un gabarit compris entre une Audi A4 et une Audi A6.
Ses ouïes latérales, son diffuseur, ses 4 sorties d’échappement, ses jantes de 19 pouces et le diffuseur affirment la sportivité de l’automobile et sont spécifiques à la version GT.
L’habitacle profite d’une jolie qualité de fabrication. Il est recouvert de cuir. Une impression de luxe se dégage, notamment grâce à l’utilisation de matériaux qui flattent l’œil et qui n’ont rien à envier au haut de gamme allemand. Les trois aérateurs centraux donnent une belle allure, en revanche, ceux près des portes, ternissent la beauté de l’habitacle et c’est fort dommage.

 

 

Une cavalerie présente

La Stinger GT abrite sous son capot un V6 3,3l biturbo développant 365 ch. La cavalerie est directement envoyée aux seules roues arrière via une boîte automatique à 8 rapports. Ce V6 délivre 510 Nm de couple. Il a été développé en partenariat avec la marque cousine, Hyundai et équipera la future Genesis G80, grande berline de la marque Hyundai.
Kia annonce un 0 à 100 km/h avalé en 5,1 s et une vitesse de pointe de 270 km/h. Avec ses roues arrière motrices, le comportement promet d’être joueur pour le plaisir du conducteur.
Une version 2,0 turbo de 255 ch et 353 Nm de couple viendra compléter la gamme, ce moteur est déjà présent sous le capot de l’Optima GT. Une potentielle version hybride arrivera également.

 

 

Kia ne nous avait pas habitué à produire des véhicules de telle facture et c’est une bonne surprise. Il ne reste plus qu’à patienter jusqu’à la fin de l’année pour la tester sur route, en espérant qu’elle soit aussi agréable à conduire qu’à regarder.

 

Visitez la Galerie