Victoire d’Hamilton sur une mauvaise stratégie de Red bull

Après un départ sous la pluie derrière la voiture de sécurité, les pilotes s’impatientent et ordonnent le départ après 5 tours passés au ralenti. Lorsque les F1 sont autorisés à commencer la course, Ricciardo montre un avantage significatif sur son poursuivant Nico Rosberg. Par la suite, celui-ci laisse passer son coéquipier en Gentleman Driver, Lewis Hamilton à cause d’un manque de confiance sur la piste glissante de Monaco. Arrivé à la mi-course, le soleil se montre et le sol sèche: c’est le tournant de la course.

Alors que beaucoup de pilotes choisissent de chausser les pneus intermédiaires, Lewis Hamilton prend la décision de rester en pneus pluie. C’est sur une trajectoire sèche qu’Hamilton décide donc de rentrer aux stands pour mettre les pneus tendres. Ricciardo prend la tête de la course et suit la même stratégie par la suite. C’est à ce moment-là que l’équipe Red Bull commet une erreur: les pneus ne sont pas prêts, les mécanos se précipitent dans le fond du box. A la sortie des stands, Hamilton prends la tête du grand prix de Monaco et la gardera jusqu’à la fin.

Le film de la course :

Déception de Verstappen / Rosberg / Raikkonen

Un Verstappen, qui après une victoire à Barcelone, a commis beaucoup d’erreurs sur le tracé piégeur du Grand Prix de Monaco. Un durant les essais, un autre en qualifications le privant d’un probable top 5 et un dernier en course alors qu’il faisait une magnifique remontée.

La vidéo du crash :

Un Rosberg non confiant et battu par Nico Hulkenberg sur la dernière ligne droite des 78 tours du Grand Prix de Monaco.

Un Raikonnen qui a commis une faute et finit dans le mur à l’épingle du Grand Hôtel.

« Chaque pilote que je connais a toujours eu un circuit qu’il n’apprécie pas », explique Maurizio Arrivabene, team principal de la Scuderia. « Dans le cas de Kimi, c’est Monaco qu’il n’aime pas, même s’il a gagné une fois sur ce tracé (en 2005). Nous ne pouvons donc pas nous plaindre de sa contre-performance. Nous devons accepter le fait que c’est un circuit qui ne lui convient pas, sachant qu’il livrera le meilleur de lui-même lors des courses à venir et jusqu’à la fin de la saison. »

Classement Grand Prix de Monaco

Pilote Tours Temps
1 GB L. Hamilton 78 1h 59′ 29.133
2 AU D. Ricciardo 78 + 7.252
3 MX S. Perez 78 +13.825
4 DE S. Vettel 78 +15.846
5 ES F. Alonso 78 1’25.076
6 DE N. Hülkenberg 78 1’32.999
7 DE N. Rosberg 78 1’33.290
8 ES C. Sainz 77 à 1 tour
9 GB J. Button 77 à 1 tour
10 BR F. Massa 77 à 1 tour
11 MX E. Gutierrez 77 à 1 tour
12 FI V. Bottas 76 à 2 tour
13 FR R. Grosjean 76 à 2 tours
14 DE P. Wehrlein 76 à 2 tours
15 ID R. Haryanto 74 à 4 tours
16 SE M. Ericsson 51 à 27 tours (DNF)
17 BR F. Nasr 48 à 30 tours (DNF)
18 NL M. Verstappen 34 à 44 tours (DNF)
19 DK K. Magnussen 32 à 46 tours (DNF)
20 RU D. Kvyat 18 à 60 tours (DNF)
21 FI K. Räikkönen 10 à 68 tours (DNF)
22 GB J. Palmer 7 à 71 tours (DNF)

La pole Onboard de Ricciardo :

Le Grand Prix de Monaco RTBF HD Belge 720p




Le Grand Prix de Monaco SD Canal+