Ferrari J50 : une série très limitée

Pour célébrer ses 50 ans de présence officielle au Japon, Ferrari a produit une série très exclusive : la Ferrari J50.

Une édition spéciale

En effet, pour la marque italienne, tout anniversaire est l’occasion de produire un modèle unique et des commandes spéciales. J comme Japon et 50 pour le cinquantenaire, la J50, est un modèle exclusif basé sur la Ferrari 488 Spider, qui ne sera proposé qu’à 10 exemplaires. Le coupé a été présenté au Centre National d’Art, à Tokyo, le 13 décembre 2016.

Ferrari J50 : un design vintage modernisé

Cette série limitée exceptionnelle a été dessinée par le centre de design Ferrari à Maranello, le style évoque certains modèles au cheval cabré, des années 1970 et 1980. On retrouve également le liseré noir latéral des F40 et F50, ainsi que la peinture rouge emblématique de la marque. La Ferrari J50 ne partage que le châssis de la 488 Spider, car en réalité, la plastique est complètement différente, reprenant l’esprit des targa à toit rigide amovible, tout en modernité. Le roadster est plus agressif, du fait de son profil abaissé, de ses projecteurs horizontaux, de ses ailes arrondies, de ses prises d’air noir mat sur le capot, sans oublier ses jantes de 20 pouces. Latéralement, deux prises d’air en amande, garantissent le refroidissement du moteur. L’arrière du spider a également subi des modifications, le capot bombé transparent remonte assez haut, dans le prolongement des appuis-tête, laissant apparaître le moteur.

 

 

Dérivée de la Ferrari 488 Spider

L’habitacle de la Ferrari J50 pourra être personnalisé selon les désirs des clients. Cependant, une sellerie spéciale en cuir noir et alcantara, avec des inserts rouges, tant sur les sièges que sur le tableau de bord, orne l’intérieur. Le toit en fibre de carbone, et en deux parties, se range manuellement derrière le siège, rappelant les anciennes Ferrari. Comme sur la 488 Spider, la Ferrari J50 est équipée d’un V8 3,9 biturbo boosté, développant 690 ch, soit 20 chevaux de plus que le moteur d’origine, sacré meilleur moteur de l’année.

 

 

Le constructeur italien n’a divulgué ni les performances, ni le prix, d’ailleurs, de ce modèle exceptionnel. Toutefois, les dix exemplaires collector semblent déjà avoir tous trouvé preneur, au pays du soleil levant…


Visitez la Galerie