Bus Anti-Bouchon

Après 6 ans de réflexion, le projet de construction d’un moyen de transport en commun pouvant lutter contre les embouteillages et la pollution vient d’atteindre sa phase test. En effet, cet incroyable bus avant-gardiste, le « Transit Elevated Bus », le TEB-1 a effectué une démonstration grandeur nature sur 300 mètres, début août à Qinhuangdao, dans l’est de la Chine.

Transit Elevated Bus

Conçu par une société chinoise, ce prototype mi-bus/mi-tramway, ressemblant à un cargo, circulera sur des rails au-dessus des voitures. Le TEB, du fait de ses dimensions conséquentes, enjambe deux voies de circulation pour esquiver les bouchons tout en fluidifiant le trafic, puisqu’il ne gène plus lors de ses arrêts aux stations. Effectivement, avec ses 4,8 m de hauteur et 2 m d’espace au-dessus du sol, ses 7,8 m de largeur et ses 22 m de longueur, les véhicules peuvent passer, comme sous un tunnel, sous le bus, transportant à l’ « étage » ses voyageurs. Au terme du projet, l’objectif est de conduire 1200 passagers à une vitesse maximale de 60 km/h.

 

 

Toutefois, ce colosse adopte des lignes très épurées et futuristes, il ressemble à un large tramway échancré. A l’heure de la lutte contre la pollution, ce bus fonctionne à l’électricité et il n’est pas sans dire que la pollution en Chine est fort problématique compte tenu de ses 172 millions de véhicules en circulation.

 

 

Escroquerie

Même si ce premier essai s’est montré plutôt convaincant et promu par les médias internationaux, le projet n’a pas bonne presse auprès des médias chinois. L’ingénieur à l’origine du projet, Song Youzhou s’en défend, rappelant que le TEB n’est en phase de test et qu’il sera mis en circulation qu’au second trimestre 2017. Décrié pour son irréalisme, tant par son aspect technique (longueur, hauteur ou poids trop imposants) ou financier, il semble pour autant que certains pays soient intéressés.

 

Visitez la Galerie