Renault – Concept Alpine Vision : la nouvelle Berlinette

Pour fêter la résurrection de la marque Alpine, Renault a organisé un évènement à Monaco où le roi Albert II et le président du groupe Renault étaient présents. Pas moins de 120 passionnés ont fait le déplacement avec leur berlinette version course ou route. Ces fervents de sport automobile ont formé une haie d’honneur avec leur Alpine pour accueillir le maître de cérémonie Carlos Ghosn et l’Alpine Vision.

Lors de la présentation, Renault a été avare en informations, préférant donner des détails au compte-goutte sur son compte Facebook. Le Groupe Renault veut fignoler le retour de sa Berlinette du 21ème siècle. Le showcar présenté reprend 80% des éléments du futur modèle de série qui devrait se nommer : Alpine A120.

L’esthétique de l’Alpine Vision remet au goût du jour le design légendaire de sa grande sœur des années 70. Pour reprendre les 4 phares de la Berlinette Vintage, la signature lumineuse de la face avant a été réinterprétée. La carrosserie s’est vue recouverte de blanc symbolisant la neige qui se dépose sur les montagnes, terrain de jeux préféré d’Alpine. La couleur bleue identitaire d’Alpine se retrouve dans l’éclairage des portes et de l’instrumentation.


A bord, l’intérieur se veut épuré. L’axe conducteur a été revu pour mettre en valeur le plaisir de la conduite et conquérir les amateurs de sportivité. Les sièges ont été optimisés pour la légèreté ainsi que l’habitacle composé d’aluminium et de carbone. Disparition de la boîte mécanique et de son levier de vitesse laissant place aux palettes au volant certainement accompagné de la boîte de vitesse EDC à 6 ou 7 rapports. Retraite prise aussi pour le frein à main manuel qui est remplacé par une version électrique. Pour compléter ce côté sportif l’Alpine A120 dispose d’un compteur digital, d’un volant à trois branches avec un repère rouge, d’un écran tactile associé à une horloge vintage et d’un bouton de démarrage version aéronautique sur le tunnel de transmission.

Côté mécanique des brides de la fiche technique de l’Alpine A120 ont été annoncées.

Un des points majeurs de la présentation est l’allégement drastique de cette nouvelle Alpine. Pour atteindre les 1000 kg à vide, le châssis sera en aluminium et la plupart des éléments intérieurs seront en fibre de carbone. « On atteindra jamais les 650 kg de la Berlinette, mais nous serons plus légers que nos concurrents », a déclaré Carlos Ghosn. Cette légèreté permettra à l’Alpine d’être agile et d’être très joueuse comme son ancêtre.

Quelques précisions au niveau du moteur celui-ci devrait être un 4 cylindres turbo de 1600 à 1800 cm3. Cette propulsion à moteur central, développée par les spécialistes de Renault Sport, devrait atteindre entre 250 et 320 chevaux. L’Alpine avalerait le 0 à 100 km/h en 4,5 secondes. Les ingénieurs de Renault ont rabaissé le coupé deux places pour optimiser l’aérodynamique et lui permette de réaliser de telles performances. Grâce à ses prouesses, elle pourra peut-être rivaliser avec la Porsche 718 ou l’Alfa Romeo 4C.

Le modèle original de l’Alpine A120 débutera sa commercialisation au cours du deuxième trimestre 2017 pour aller conquérir les cinq continents, précise Arnaud Delebecque, Directeur de Gamme Commerciale Alpine. Quant au prix, l’Alpine se placerait aux alentours des 50 000€ dans le segment sport premium. Pour les impatients, il ne vous reste plus qu’an à tenir pour voir le résultat final de ce phénix de l’automobile du 21ème siècle. Vivement les prochains modèles qui étofferont la gamme…
Alpine is Back.


Visitez la Galerie